Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 15:19

 

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur Vie culturelle
commenter cet article
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 15:14

A travers treize poèmes emblématiques illustrés par Frédéric Boulleaux  et plusieurs textes écrits par ses proches , cet ouvrage est une invitation à la rencontre de cette femme moderne et engagée, INGRID JONKER , qui se suicida à l'âge de 32 ans.

Coup de coeur de Michèle ( saison été Chevrières 2017)

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
29 juin 2017 4 29 /06 /juin /2017 14:40

Sorceleur, 1 Le dernier voeu d’Andrzej Sapkowski Bragelonne éditeur.

 

Série polonaise de fantasy parue en volume à partir de 1993. C’est le premier tome d’une série qui en compte 7. Ces nouvelles ont pour héros Geralt de Riv, personnage étrange dont le métier, sorceleur, consiste à tuer des monstres. A la fois touchant et inquiétant ce guerrier mutant évolue dans un monde fictif rempli de magiciens, de prêtresses, de chevaliers, de vampires, d’ensorceleuses, de goules, d’êtres hideux. Nombreuses sont les références à la mythologie slave, à l’histoire polonaise. Il s’agit d’une quête : Geralt veut connaître ses origines et retrouver son humanité perdue. La série a fait l’objet d’une adaptation en jeu video.

Coup de coeur de Sylvette (saison été Chevrières 2017)

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
28 juin 2017 3 28 /06 /juin /2017 14:36

Avant que les ombres s’effacent de Louis-Philippe Dalembert. Sabine Wespieser éditeur.

 

Le nouveau roman de LP Dalembert vient de recevoir en mai 2017 le prix du livre France Bleu PAGE des libraires.

C’est un magnifique roman qui se déroule de Lödz à Port-au-Prince, en passant par Berlin et Paris, durant presqu’un siècle de 1913 à 2010. Il débute de façon classique par la narration de la jeunesse du docteur Ruben Schwarzberg issu d’une famille de fourreur juif. Au gré des évènements tragiques du siècle (la nuit de cristal, la persécution et l’internement des juifs allemands, le voyage du paquebot Saint-Louis refoulé de Cuba, le tremblement de terre) le docteur Schwarzberg « se retrouve enfin à la maison, après un long temps d’errance et de péripéties. » Cette terre qui l’accueille est celle d’Haïti.

Louis-Philippe Dalembert nous rappelle ainsi l’attitude de ce grand peuple, « premier pays de l’histoire contemporaine à avoir aboli les armes à la main, l’esclavage sur son sol » et qui en 1939 avait décidé d’octroyer la nationalisation à tous les juifs qui le souhaitaient.

De longues phrases, un vocabulaire précis et parfois précieux, émaillées de termes hébreux et créoles donnent charme et vigueur au récit.

Louis-Philippe Dalembert né à Port-au-Prince en 1962, amoureux des mots et de l’Histoire a écrit un roman foisonnant et passionnant, à la gloire du peuple haïtien et de ses nombreux poètes.

Coup de coeur de Sylvette ( saison été Chevrières 2017)

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 14:33

Joude Jassouma, avec Laurence de Cambronne, Je viens d’Alep, Allary éditions, 2017

 

Ce que l’on retient de ce témoignage, c’est le courage et la volonté hors-normes d’un homme qui ne veut pas subir ce qui lui est imposé.

Il refusera d’abord sa condition d’enfant pauvre qui l’oblige à travailler bien trop tôt, il s’acharne alors à ce qu’on lui reconnaisse le droit d’aller à l’école, au collège, au lycée, jusqu’à entrer à l’université. Il sait que les études lui permettront une vie meilleure et assume au prix de sa santé les doubles journées que cela lui impose.

Quand la guerre éclatera, après bien des années de répression, d’instabilité et de grande inquiétude, sa vie ne sera plus que peur, fuites, urgence. Il sera alors face à la seule issue possible, mais incertaine et dangereuse, partir vers l’Europe avec sa femme et son bébé.

Les voici maintenant en France tous les trois, au terme d’un voyage éprouvant, effrayant, après bien des étapes, des contrôles et des orientations, et aussi un peu de chance d’avoir rencontré les bonnes personnes. Ils sont chargés de leur passé mais désireux de se construire un avenir dans ce pays, que Joude aimait déjà d’y arriver. A travers son histoire personnelle, Joude Jassouma nous fait mieux comprendre et réaliser la vie des réfugiés, faite d’effroi, de mort et aussi d’espoirs et d’accueils réussis.

Coup de coeur d'Agnès ( saison été Chevrières 2017)

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 14:29

La dernière réunion des filles de la station service

Fannie Flagg édition poche

Sookie est une femme au foyer américaine, l’action se situe dans les années 2000. Sa dernière fille vient de se marier, son mari est gentil, il a une bonne situation. Elle aurait tout pour être heureuse si ce n’est un terrible manque de confiance en elle et une mère ingérable assez désagréable avec elle.

Un jour elle reçoit une lettre qui va bouleverser sa vie en lui révélant un secret de famille. Ce courrier va la mettre sur la piste de Fritzi pilote des WASP (Women Airforce Service Pilots) durant la seconde guerre mondiale.

A partir de ce moment le roman va nous faire suivre la vie de Sookie et celle de Fritzi. Il va nous faire partager le besoin de connaître ses origines, va aborder l’adoption et l’identité de soi.

Fannie Flagg a également écrit « Beignets de tomates vertes » adapté en film et « Miss Alabama et ses petits secrets »

 

Martine Letexier (saison été Chevrières 2017)

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
25 juin 2017 7 25 /06 /juin /2017 14:25

Le perroquet Espé  Glénat BD

 

Bastien a 8 ans et sa maman est malade. Souvent, elle fait ce que son papa et ses grands-parents appellent des « crises ». D’après les médecins, elle souffrirait de « troubles bipolaires à tendance schizophrénique ». C’est pour ça qu’il faut régulièrement l’emmener à l’hôpital dans des établissements spécialisés pour prendre des médicaments. Bastien n’aime pas trop ça car quand elle revient, elle ne réagit plus à rien. Elle n’a plus aucun sentiment, plus aucune envie. S’inspirant de son propre vécu, Espé livre un récit aussi personnel qu’universel, celui d’un enfant perdu dans une réalité où l’imaginaire est le seul refuge. Dans son regard, on ne lit qu’incompréhension et douleur face à la maladie de sa mère.

Pour l’auteur ce petit perroquet a une signification toute particulière que l’on découvrira à la toute fin de l’histoire, un clin d’œil à la vie !

 

Jean-Luc Letexier ( saison été 2017 Chevrières)

 

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 14:22

Dans le livre L’enfant n’est pas mort publié aux éditions Bruno Doucey dans la collection Sur le fil, Nimrod évoque la poétesse sud-africaine Edith Jonker.

Ingrid Jonker est la fille d’un dirigeant de l’Apartheid, Abraham Jonker.

C’est une écorchée vive, une révoltée, une femme en souffrance.

Un jour de 1960, dans un ghetto noir de Joannesbourg, un enfant noir est tué dans les bras de sa mère. Ingrid est dévastée par cette insoutenable violence. Elle écrit un poème bouleversant, L’enfant n’est pas mort.

34 ans plus tard, Nelson Mandela, en 1994, lira ce poème devant les députés médusés.

La vie d’Ingrid est tumultueuse et tragique. C’est impossible pour elle de vivre dans la sérénité alors que son père est un dignitaire au service d’un régime affreux, et qu’il l’a reniée. Même sa petite Simone, née d’un mariage éphémère, ne saura pas lui donner la force de continuer.

 

Les livres publiés dans la collection Sur le fil ne sont pas des biographies, mais des évocations de moments vécus par des poètes, des romans où le destin d’un poète croise la grande histoire.

Caché dans la maison des fous : Paul Eluard

Le carnet retrouvé de Monsieur Max : Max Jacob

Les obus jouaient à pigeon vole : Apollinaire

 

Nimrod est un poète d’origine tchadienne qui a adopté la Picardie comme lieu de vie.

Il aime le climat picard, les paysages.

Il est aussi romancier et essayiste. Il a publié chez Bruno Doucey, Actes sud, Gallimard …

Coup de coeur de Michèle ( été Chevrières 2017)

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
23 juin 2017 5 23 /06 /juin /2017 15:05

La bibliothèque Juliette Adam de Chevrières a accueilli la saison ETE 2017 le vendredi 9  juin . Nous vous présentons les ouvrages "coup de coeur" des participants , vous trouverez bientôt les livres dans cette rubrique . Ils sont  en vente dans notre librairie. La rencontre fut agréable et chaleureuse.

Chantal : A la grâce des hommes de Hannah Kent ( Pocket)

Chère Brigande de Sabine Wespieser 

 

Marie-Françoise : Nulle part où se cacher de Glenn Greenwald

Jean-Luc :Le perroquet de Espé BD Glénat

Sylvette : Le sorcelleur Tome 1 de Andrezej Sapkowski

Avant que les ombres s'effacent de sabine Wespieser

Martine : La dernière réunion de filles de la station service de Fannie Flagg ( pocket)

Joël : Jules Durand un crime social et judiciaire de Jean-Pierre Castelain

Agnès : Je viens d'Alep de Joude Jassouma ( Allary éditions)

Michèle :L'enfant n'est pas mort de Ingrid Jonker (poésies) éditions le thé des écrivains)

L'enfant n'est pas mort de Nimrod (éditions Bruno Doucey)

 

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
21 juin 2017 3 21 /06 /juin /2017 06:21

Bon été de lectures, de découvertes, de rencontres où que vous soyez...campagne...montagne...mer..jardin...seule(e)...entre amis(ies)...en famille...

LISEZ LISEZ LISEZ ....

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article

Bienvenue!

logo-vertical--copie-1

Librairie associative

435 rue de Beauvais

60710 Chevrières

 

littérature, nouvelles,

théâtre, poésie etc.

03 44 41 10 89 ou 06 87 44 52 44

 

Recherche