Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 09:51
Hiroshima, deux cerisiers et un poisson-lune

Album pour enfants qui expose avec beaucoup de pudeur les bombardements des 6 et 9 août 1945 sur Hiroshima et Nagasaki.

Tous les 6 août, la petite Yoko rend visite à une vieille tante. C’est plutôt un devoir un peu pénible pour la fillette. Mais ce jour-là elle s’y rend sans ses parents et espère que sa tante lui racontera enfin ce qu’elle a vécu quand elle avait 10 ans. Mais la vieille tante a des pertes de mémoire et raconte à sa façon les terribles évènements auxquels elle a survécu.

De brèves explications, en bas de chaque page, renseignent le lecteur sur les évènements historiques.

Album joliment illustré.

Titre : Hiroshima, deux cerisiers et un poisson-lune

Auteur : Michel Serres

Illustrateur : Zaü

Editeur : Rue du monde

Prix : 14,50€

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 09:15
Les rois de rien de Pierre Saha

Les rois de rien est un roman policier historique qui traite de l’après-guerre 14/18 en Picardie dans la région de Clermont. Ce roman est marqué par la tragédie de la Grande Guerre, par son absurdité, par ses conséquences sur les corps et sur les âmes en 1919, au lendemain des années de boucherie.

Miremont, avocat de retour à Clermont de l’Oise où habite avec sa sœur, est obsédé par les horreurs qu’il a vues et ce qu’il a vécu pendant les années de guerre. Comment vivre après ? Il y a les nombreux morts, mais il y a aussi ceux qui sont devenus fous, ceux qui ont eu le corps mutilé, ceux qui se mettent à banaliser le sang, la violence, et deviennent assassins.

Plusieurs crimes horribles ont été commis par Voisin qui fut soldat sous les ordres de Miremont. Celui-ci décide de le défendre et fait un réquisitoire contre la guerre en général, contre la guerre 14/18 en particulier.

Passionnant, se lit avec beaucoup d’intérêt.

Titre : Les rois de rien

Auteur : Pierre Saha

Editeur : Pôle Nord Editions

Prix : 11,80€

Coup de coeur de Michèle

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 16:15
Les rois de rien

L’histoire se passe en 1919, au lendemain de la guerre 14/18, à Clermont de l’Oise et aux environs, Liancourt, La Neuville-en-Hez, mais aussi à Amiens.

Paul-Clément Miremont, jeune avocat, de retour à Clermont, a du mal à retourner à la vie. Il est obsédé par ce qu’il a vu et vécu pendant les années de la Grande Guerre. Comment vivre après ? Les conséquences de cette boucherie sur les corps et sur les âmes sont énormes. Il y a les nombreux morts, les mutilés, les gueules cassées, mais il y a aussi ceux qui deviennent fous, comme Jean Charriéras, le meilleur ami de Miremont, et ceux qui se mettent à banaliser le sang, la violence, et se transforment en assassins. Ainsi, Voisin, excellent soldat, sous les ordres de Miremont, devient, au sortir de la guerre, l’auteur de crimes horribles. Ce qui était banalisé hier, voire glorifié, vaincre l’ennemi, tuer, est aujourd’hui passible des plus hautes sanctions. Paul-Clément décide de défendre Voisin parce qu’il est un justiciable comme les autres. Au travers de sa plaidoirie, il dénonce la guerre 14/18 en particulier, la guerre en général, son extrême violence, son absurdité et ses conséquences tragiques.

Passionnant, ce roman policier historique tient le lecteur en haleine et se lit avec beaucoup d’intérêt.

Titre : Les rois de rien

Auteur : Pierre Saha

Editeur : Pôle Nord Editions

Prix : 11,80€

Coup de coeur de Michèle

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 09:18
Le docteur Jivago

Il est toujours difficile de se confronter à un classique…surtout de cette importance ! et d’en faire un simple coup de cœur.
Le Docteur Jivago raconte la vie de Iouri Andréievitch Jivago, de son enfance aux années qui suivent sa mort. Son existence tranquille de jeune médecin moscovite va être bouleversée par la première guerre mondiale puis par la révolution d’Octobre. C’est avec ses yeux, sa sensibilité qu’on vit les événements historiques. D’abord touché par les idéaux révolutionnaires, il s’en détache, subissant l’Histoire au gré de ses heurts : on le suit de Moscou au front ouest puis dans l’Oural, en Sibérie et dans tous ses déplacements. On mesure le temps avec sa sensibilité – non en années mais en saisons, voyant l’approche de l’hiver ou du printemps à d’infimes détails délivrés par les arbres, la terre, le ciel. Et l’on partage sa vie amoureuse dominée par trois femmes : son épouse Tonia, sa muse Lara et son ultime compagne Marina.
Comme dans la « vraie » vie, on perçoit les événements de façon presque amortie, impuissant face aux horreurs et aux facéties de l’Histoire. Comme dans la « vraie » vie, on croise une foule de personnages qu’on ne reverra plus ou qui réapparaissent au gré des péripéties.
C’est un roman multiple, foisonnant qu’on est triste de quitter.

Le Docteur Jivago

Boris Pasternak

Gallimard Folio 79

978-2070360796

Prix : 9,50 euros

Coup de coeur de Cécil

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 10:06
Le Professeur  de Charlotte Brontë

Le Professeur, premier roman écrit par Charlotte Brontë vient d’être réédité chez Archipoche.
Un jeune homme, orphelin, violemment rejeté par son frère, se retrouve à Bruxelles. Employé comme professeur d‘anglais dans une pension, il découvre un nouveau monde- ses élèves et leur sémillant directeur- et son nouveau métier.
De sa chambre, une fenêtre obstruée donne sur le jardin d’un pensionnat de jeunes filles. Ce lieu, objet de toutes ses interrogations ne va pas lui rester longtemps inconnu puisqu’il y exercera aussi ses talents d’enseignant.
Que devient un jeune homme fa ce à une classe de filles plus ou moins désireuses d’apprendre ? Que devient-il face à la directrice de cette école, rusée et manipulatrice ?
Il est question dans ce roman de jeunesse, d’amour et de pureté ; on se régale de la finesse des portraits et des nombreuses analyses .
Que de surprises attendent ce jeune Anglican limpide et pur dans cette ville où l’on dissimule beaucoup et où souffle même l’influence délétère de Paris !

Titre : Le professeur

Auteur : Charlotte Brontë

Editions de l’Archipel Collection Archipoche

EAN : 9782352877165

Prix : 7,65 euros

Coup de coeur de Cécile

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 09:23
Fantômes viennois

Dans ce bref récit, Anton Placzeck ( 1913 -2000) raconte la vie d’exilés autrichiens. Ils ont dû fuir Vienne suite à la montée du nazisme et se sont réfugiés à New York. Ils ont survécu, certes, mais dans cette ville qui n’est pas la leur, ils vivent à peine : la mère, âgée, passe ses journées à penser au « pays d’avant », Lisa arrange des chapeaux et Carl, ancien « homme de lettres » est devenu « préposé à l’emballage ».
On suit la vie de différents personnages plus ou moins englués dans la nostalgie et mettant tout en œuvre selon leur âge pour s’adapter…mais comment y parvenir quand on a perdu son monde, ses repèrers, ses amis et même sa langue ?
C’est un beau roman qui offre un regard original sur cette immigration new-yorkaise.
Le rêve américain y est esquissé mais il semble étranger, lointain à tous ceux qui, entre deux mondes, sont alourdis de fantômes.

Fantômes viennois

Auteur : Adolf Placzek

Editeur : Anatolia . Editions du Rocher

EAN : 9782268045092

Prix : 11,50 euros

Coup de coeur de Cécile

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
11 mai 2015 1 11 /05 /mai /2015 09:12
Et ils oublieront la colère

Août 2015. Une canicule pèse sur l’Yonne. C’est à cette période qu’est commis un crime sur lequel va enquêter le Capitaine Garance Calderon. Personnage solitaire aux prises avec un passé douloureux, elle va être amenée à se plonger dans la période de l’Occupation.
Le récit fait alterner les deux époques et montre l’imbrication du passé dans le présent. D’une plume poétique aux nombreuses références littéraires, l’auteure nous entraine dans cette sombre histoire où se mêlent amour, vengeance et secrets. Mais la lumière de cette fin d’été vient tout enchanter…

Et ils oublieront la colère

Elsa Marpeau

Série noire. Gallimard

ISBN : 9782070148134

Prix : 19,50 euros

Coup de coeur de Cécile

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 09:40

Difficile d’utiliser le mot « coup de cœur » pour un tel ouvrage tant les termes semblent se contredire.
Le thème est tragique et fait écho à la récente actualité (on commémorait en janvier dernier les 70 ans de la libération des camps nazis). Le témoignage de S.Lichtsztejn-Montard nous plonge dans l’enfer concentrationnaire: la faim, le froid, les travaux, les humiliations, les maladies, la cohabitation avec la mort, la cruauté, tout nous est rappelé dans son récit et surtout cette affreuse vérité annoncée à Birkenau selon laquelle « Ici, on entr(e) par la porte et on sort(…) par la cheminée »…Et pourtant tout au long de ces pages flotte une indicible légèreté. Cela commence avec le titre – rappel d’un refrain d’E. Piaf fredonné à Auschwitz –Birkenau pour se donner du cœur- et cela se poursuit avec toutes sortes d’anecdotes montrant l’attachement farouche de l’auteure à la vie. Ainsi, elle tâche d’observer la moindre fleur, le moindre brin d’herbe…puisque les oiseaux ne s’attardent pas autour de tels lieux…
Par delà le témoignage poignant, on suit avec passion sa vie : née en Pologne en 1928, arrivée à Paris dans sa troisième année, elle a une enfance heureuse à Belleville. Puis arrivent sa première arrestation et sa fuite du Vel’ d’Hiv’, une seconde arrestation due à une dénonciation qui la conduit à Drancy, sa miraculeuse survie à Auschwitz puis à Bergen-Belsen où elle croisera une jeune fille de son âge : Anne Franck. Et toujours sa mère sera à ses côtés. Elle aussi, reviendra.
On vit son retour en France et la reprise d’une vie « normale » marquée par le mariage et les enfants.

Sarh Lichtsztejn-Montard témoigne depuis une trentaine d’années auprès de collégiens et lycéens et œuvre à la survie de la culture yiddish.
C’est une voix forte, attachante et puissante qui nous adresse une ultime leçon : « Plus jamais ça ».

Chassez les papillons noirs, récit d’une survivante aux camps nazis

Sarah Lichtsztejn-Montard

Editons Le Manuscrit

Collection Témoignages de la Shoah

Prix : 25,90 euros

Coup de coeur de Cécile

Chassez les papillons noirs
Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 09:40

Dans la très belle revue, à l’iconographie très riche, Faites entrer l’Infini, numéro 58 de décembre 2014,  éditée par la Société des Amis de LOUIS ARAGON et ELSA TRIOLET dont le siège est Le Moulin de Villeneuve à Saint-Arnoult-en-Yvelines, on peut lire avec beaucoup d’intérêt  2 articles de deux écrivains liés à notre librairie :

Valère Staraselski qui est venu nous parler d’Aragon pendant la Première Guerre Mondiale.

et Michel Besnier  dont nous apprécions en particulier ses livres de poésie pour la jeunesse et que nous allons inviter à son tour.

Valère Staraselski dans l’article «  C’est la faute à Diderot » analyse les correspondances entre  Diderot, « ardent philosophe matérialiste » et Aragon, « écrivain communiste militant ».

La chronique de Michel Besnier est consacrée à l’écrivain Pierre Gamarra à propos de la réédition de son  premier roman La Maison de Feu. Michel Besnier  nous fait part de son bonheur à la lecture de ce roman, qui à côté de l’évocation «  des enchantements et des troubles de l’enfance »  a « une dimension historique qui lui donne sa force ».

Vous pouvez trouver à la librairie les œuvres de

Valère Staraselski :

-    L’Adieu aux Rois

-    Aragon, la liaison délibérée

  • Le Maître du Jardin
  • Sur les toits d’Innsbruk

 

Michel Besnier :     -     Le Verlan des Oiseaux

  • Le Rap des Rats
  • Mes poules parlent
  • Le Bateau de Mariage ( adapté à l’écran en 1994 par JP Améris)
  • Une Maison n’est rien
  • La Vie de ma Femme

ainsi que les œuvres d’Aragon et de Pierre Gamarra.

Coup de cœur de Sylvette

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
1 mars 2015 7 01 /03 /mars /2015 15:38
Maintenant que j'ai cinquante ans de Bulbul Sharma (nouvelles traduites par M.Basnel)

Maintenant que j'ai cinquante ans est un recueil de nouvelles d'une auteure indienne. Exotisme garanti quand on ne connaît pas ce grand pays. Les femmes présentées ici appartiennent plus ou moins au même milieu - assez aisé. Elles vivent dans une grande maison avec leur mari, leur belle-mère, leurs domestiques, ont une vie tranquille rythmée par des sorties au "club du quartier", des promenades au parc et d'autres tâches. Leurs enfants sont grands et ne vivent plus à la maison.
Arrive presque par hasard le jour de leur cinquantième anniversaire.Là, insensiblement, quelque chose se débloque. Elles passent une frontière et se retrouvent pour la première fois dans un état jamais vécu, proche de la liberté. L'une s'autorise à partir en vacances avec un inconnu, l'autre à travailler, une autre encore à "faire son âge" sans vouloir à tout prix paraître aussi jeune que sa fille... Une grande sérénité vient les habiter. Au mitan de leur vie, elles peuvent faire le bilan du passé parfois douloureux et envisager calmement le chemin qui leur reste à faire.
Ce sont de belles leçons à goûter sans modération pour s'autoriser, à tout âge, le calme, la sérénité et la liberté.

Titre : Maintenant que j'ai cinquante ans B.Sharma (traduction de  M.Basnel)

Auteur : Bulbul Sharma (traduction de  M.Basnel)

Editeur : Picquier Poche

ISBN : 9782809709353

Prix : 7 euros

Coup de cœur de Cécile


 

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article