Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 15:51

sorj-chalandon-le-quatrieme-mur.jpgUn jeune étudiant gauchiste, le narrateur, a pour meilleur ami un juif grec amoureux de théâtre, Sam. Malade, en phase terminale, ce dernier lui soumet comme dernière volonté de finaliser le montage de  la pièce «Antigone» de Jean Anouilh, à Beyrouth, en 1982, alors que la guerre civile fait rage. Le projet est à la fois insensé et magnifique : permettre le temps d'une représentation sans spectateurs de réunir sur scène des Chrétiens, des Chiites, des Palestiniens ou encore des Druzes...   alors qu’a lieu, en septembre 1982, le massacre de Sabra et Chatila, deux camps de réfugiés palestiniens.

Le 4eme mur  est un roman qui parvient à mêler la petite histoire à la grande Histoire, l’intime à la politique, la tragédie grecque, revisitée par Jean Anouilh, à la guerre civile au Liban.

« Antigone donc, l’histoire de la petite maigre, fille d’Œdipe et Jocaste, souverains de Thèbes ». Après le suicide de la mère et l’exil du père, leurs deux fils luttent à mort pour le trône. Aucun ne survivra. Créon, frère de Jocaste, devient alors le roi. De ses neveux, il préfère Etéocle à Polynice. Il ordonne d’inhumer le premier et refuse de porter le second en terre. Pendant la nuit Antigone, seule, revient inhumer Polynice.  Antigone est capturée et condamnée à être enterrée vivante. Créon, ému par cette terrible nouvelle car Antigone est sa nièce bien-aimée, lui propose d’oublier et de garder le secret mais Antigone refuse. « Tu as l’orgueil d’Œdipe » gronde Créon.

L’Antigone de Jean Anouilh, en rupture avec la tragédie grecque  de Sophocle, est présentée pour la première fois à Paris, au théâtre de l’Atelier le 4 février 1944, durant l’occupation allemande. Le personnage d’Antigone est le symbole de la résistance s’opposant aux lois édictées par CREON/PETAIN qu’elle juge injustes.  Elle refuse la facilité et préfère se rebeller. En écrivant cette pièce, Jean Anouilh trouve le moyen de dénoncer la passivité de certains, face aux lois édictées par les Nazis.

Voici ce qu’il faut retenir de la petite et grande Histoire.

***Le quatrième mur fait référence à un écran imaginaire qui sépare l’acteur du spectateur.  Le public voit alors une action qui est censée se dérouler indépendamment de lui. Il se trouve en position de voyeur : rien ne lui échappe mais il ne peut pas intervenir.

Titre : Le quatrième mur     Auteur : Sorj Chalandon

Editeur : Grasset   EAN : 9782246808718   Prix : 19€  

Sélection de Michèle D.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Nos sélections
commenter cet article

commentaires

Bienvenue!

logo-vertical--copie-1

Librairie associative

435 rue de Beauvais

60710 Chevrières

 

littérature, nouvelles,

théâtre, poésie etc.

03 44 41 10 89 ou 06 87 44 52 44

 

Recherche