Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2021 1 13 /09 /septembre /2021 05:21

La Rentrée littéraire,  moment incontournable de l'association Graines de Mots, (neuvième édition puisque celle de l'an dernier a été annulée) est programmée le samedi 2 octobre 2021 - salle Ravel de Chevrières, à partir de 19h.

Réservez votre place auprès de Graines de Mots par mail (graines.de.mots.60@gmail.com) ou par téléphone (03 44 41 10 89) - participation au repas : 15€/personne.

Ce 2 octobre, à partir de 16h (même lieu) Graines de Mots fêtera ses 10 ans ! (programme à venir)

 

Partager cet article
Repost0
3 août 2021 2 03 /08 /août /2021 07:59

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2021 2 30 /03 /mars /2021 07:41

 

Le temps officiel du Printemps des Poètes 2021 s'est achevé ce lundi 29 mars. En même temps, le dernier poème sélectionné sur le thème du désir vous a été adressé.

Merci à Aurore, Cécile, Michèle et Sylvette qui ont choisi les poèmes, merci à celles et ceux qui nous ont envoyé des messages de sympathie, merci à Gérard pour l'acrostiche que cet envoi poétique régulier lui a inspiré.
Rendez-vous le premier weekend de septembre dans les communs du château de Le Fayel où se déroulera notre Salon annuel de la Poésie et des Arts.
 
 

Merci

Mais le désir sans la pudeur

Encore animerait nos cœurs

Rendez-vous donc émois dans l'heure

C'est le printemps poète fleur

Il sied à l'acrosticheur

 

Gérard

 
Partager cet article
Repost0
30 mars 2021 2 30 /03 /mars /2021 06:39

Printemps des poètes 2021 –

Du samedi 13 mars au lundi 29  mars

Merci

Mais le désir sans la pudeur

Encore animerait nos cœurs

Rendez-vous donc émois dans l'heure

C'est le printemps poète fleur

Il sied à l'acrosticheur

Gérard

Partager cet article
Repost0
29 mars 2021 1 29 /03 /mars /2021 05:41

Printemps des poètes 2021 – lundi 29  mars

Je suis mort parce que je n’ai pas le désir …

Je suis mort parce que je n’ai pas le désir,

Je n’ai pas le désir parce que je crois posséder,

Je crois posséder parce que je n’essaye pas de donner ;

Essayant de donner, on voit qu’on n’a rien,

Voyant qu’on n’a rien, on essaye de se donner,

Essayant de se donner, on voit qu’on n’est rien,

Voyant qu’on n’est rien, on désire devenir,

Désirant devenir, on vit.

Mai 1943

 

René Daumal – Le Mont Analogue, Editions Gallimard, 1952 - Le désir aux couleurs du poème – Anthologie – Editions Bruno Doucey 2021

Retrouvez ce poème  sur facebook 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2021 7 28 /03 /mars /2021 06:13

Printemps des poètes 2021 – dimanche 28  mars

Si peu existe de ce que l’amour comprend

Il est temps de faire fête

De ne pas en croire ses yeux

Si peu existe

De ce que la parole surprend dans l’amour

 

Temps d’extraire un vertige

De chaque seconde

Ce sera simple

Tout appel est un fragment d’horizon

Tout pas une possible danse

Dans l’absolu du chant

Comme le savent les adorateurs du vent

Et les mendiants funambules de leur faim

 

Si peu existe

De ce que promet le soleil à la peau

Et la rivière à la bouche

De ce que la ferveur des regards

Demande au matin

A son tremblement de flamme

 

Où donc le cœur trouverait-il ses raisons

Sinon en ce combat d’amour

Entre mesure et démesure ?

Si peu existe de ce que l’amour comprend

Vers la démesure nos cœurs fragiles

Sinon quoi ?

Jean-Pierre Siméon – Poème inédit - publié dans Le désir aux couleurs du poème – Anthologie – Editions Bruno Doucey, 2021

Retrouvez ce poème  sur facebook 

Partager cet article
Repost0
27 mars 2021 6 27 /03 /mars /2021 06:14

Printemps des poètes 2021 – samedi 27 mars

Chemin

            A Pelusa (Carmen Yanez)

Tu marcheras, alors, inachevée

par les routes sinueuses de la poésie,

tu enterreras les préjugés grossiers

et la morale obscurcie par le temps.

Tu entendras l’appel fauve de la vie,

et tu gronderas comme un éclair

dans tes vers,

tes cierges illumineront

les horizons opaques

et alors, quand indéfinie

dans le temps,

tu abattras les frontières de ton existence, déjà femme, déjà femelle,

tu construiras ton avenir

dans une constellation d’étoiles

et de poèmes.

 

Luis Sepùlveda, poème inédit - publié dans Le désir aux couleurs du poème – Anthologie – Editions Bruno Doucey, 2021

Partager cet article
Repost0
25 mars 2021 4 25 /03 /mars /2021 06:58

Une raison d’ouvrir au fou …

Une raison d’ouvrir au fou :

Le feu qui prend dans les racines

-         Ou le soir qui s’attarde, en mars, dans le vent noir ?

J’ai traversé, adolescent, ces pays flous d’avant résine

De terre ouverte, de suie froide, de jacinthes

(Et la contradiction du sol se marque au tréfonds des rumeurs)

Je n’avais pas, en ces temps-là, de cœur chaud pour mes connivences

Et quand j’aimais, ce n’était rien qu’un caillou ricochant dans l’eau

A présent, le printemps m’atteint ainsi qu’un croc d’ours à l’épaule

Et je saigne son beau sang clair par toi qui m’ouvres – ma saison.

Adolescent, si je sentais des chevaux danser sur ma gauche

Ou qu’une fille vînt à moi, je les prenais sans trop savoir

Mais toi, je te tiens ici-bas, courbe et pure comme une flamme

Tu es l’univers rassemblé, le désir aigu des bourgeons

Tu es tout ce qui m’est donné – la charpente en bois vert d’étoile

Un seul regard, monté de toi, éclate au pays des vertiges

La peau fine, née de ta main, fait déborder les océans.

Luc Bérimont – Le sang des hommes. Poèmes, 1940 – 1983 - Le désir aux couleurs du poème – Anthologie – Editions Bruno Doucey 2021

Retrouvez ce poème  sur facebook 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2021 3 24 /03 /mars /2021 06:28

Printemps des poètes 2021 – mercredi 24 mars

 

A Pablo Picasso (extrait)

Montrez-moi cet homme de toujours si doux

Qui disait les doigts font monter la terre

L’arc-en-ciel qui se noue le serpent qui roule

Le miroir de chair où perle un enfant

Et ces mains tranquilles qui vont leur chemin

Nues obéissantes réduisant l’espace

Chargées de désirs et d’images

L’une suivant l’autre aiguilles de la même horloge

 

Paul Eluard (1895-1952) - 30 août 1936 -  Les yeux fertiles

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2021 2 23 /03 /mars /2021 06:44

Printemps des poètes 2021 – mardi 23 mars

Mon désir …

Mon désir est la région qui est devant moi

Derrière les lignes boches

Mon désir est aussi derrière moi

Après la zone des armées

Mon désir c’est la butte du Mesnil

Mon désir est là sur quoi je tire

De mon désir qui est au-delà de la zone des armées

Je n’en parle pas aujourd’hui mais j’y pense

Butte du Mesnil je t’imagine en vain

Des fils de fer des mitrailleuses des ennemis trop sûrs d’eux

Trop enfoncés sous terre déjà enterrés

Ca ta clac des coups qui meurent en s’éloignant

En y veillant tard dans la nuit

Le Decauville qui toussote

La tôle ondulée sous la pluie

Et sous la pluie ma bourguignotte

Entends la terre véhémente

Vois les lueurs avant d’entendre les coups

Et tel obus siffler de la démence

Ou le tac tac tac monotone et bref plein de dégoût

Je désire

Te serrer dans ma main Main de Massiges

Si décharnée sur la carte

Le boyau Goethe où j’ai tiré

J’ai tiré même sur le boyau Nietzsche

Décidément je ne respecte aucune gloire

Nuit violente et violette et sombre et pleine d’or par moments

Nuits des hommes seulement

Nuit du 24 septembre

Demain l’assaut

Nuit violente ô nuit dont l’épouvantable cri profond devenait

plus intense de minute en minute

Nuit qui criait comme une femme qui accouche

Nuit des hommes seulement

 

Guillaume ApollinaireCalligrammes 1918 -  Le désir aux couleurs du poème – Anthologie – Editions Bruno Doucey 2021

 

 

Partager cet article
Repost0

Bienvenue!

logo-vertical--copie-1

Librairie associative

435 rue de Beauvais

60710 Chevrières

 

littérature, nouvelles,

théâtre, poésie etc.

03 44 41 10 89 ou 06 87 44 52 44

 

Horaires d'ouverture :

Mercredi, Vendredi : 10h à 12h - 15h à 18h

Samedi : 10h à 12h

Sur RV lundi, mardi matin, jeudi.

à l'agenda

Après un Salon de la Poésie et des Arts fort réussi, Graines de Mots reprend ses rencontres et manifestations... et pour commencer :

  •  Samedi 2 octobre salle Ravel à Chevrières :
    • à 16h : Graines de Mots fête ses 10 ans et 
    • à partir de 19h : Rentrée littéraire - repas (sur réservation) et échange de coups de cœur
  • Vendredi 22 octobre 18h - bibliothèque Juliette Adam - Chevrières - Saison du livre