Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 22:54

Cartons.jpgJ’ai découvert Pascal Garnier l’année de sa mort en 2010 et lu 4 ou 5 de ses romans que j’ai beaucoup aimés. Cela a été une surprise et un bonheur de découvrir « Cartons » édité à titre posthume en 2012 aux éditions Zulma.

 

Il s’agit d’un roman noir, mais dans la veine bien particulière de Garnier.  La tragédie est exprimée de l’intérieur des personnages, plutôt que dans le déroulement et le dénouement dramatique des événements.

Pascal Garnier décrit  les détails de la vie quotidienne de gens simples, avec justesse et finesse, souvent un humour incisif, tout en créant une atmosphère inquiétante, où l’on sent le drame imminent.

Ce qui l’intéresse davantage que l’intrigue, c’est le climat dans lequel baignent les personnages et leur univers intérieur. Ses héros sont  fragiles, souvent marqués par un passé lourd.

Derrière l’humour incisif de Garnier on sent sa tendresse pour ces personnages éminemment humains.

 

Brice, le personnage principal de Cartons,  âgé de 60 ans, quitte Lyon où il avait ses habitudes et exerçait son travail d’illustrateur de livres pour enfants, pour emménager à la Campagne dans une maison choisie sur un coup de cœur avec sa femme Emma de 20 ans sa cadette.

Le roman commence avec ce déménagement, que Brice affronte seul car Emma, journaliste est en reportage dans un pays éloigné.

 

Brice dans l’attente de son retour est incapable d’investir la maison. Il se contente de puiser quotidiennement les objets usuels dont il a besoin dans les cartons entassés dans le garage où il a installé un lit de camp.

 

Le temps passant, Brice entreprend de faire quelques travaux. Il  se lance et  après avoir fait un trou avec l’intention d’abattre le mur entre la cuisine et le séjour, il s’arrête là. Il se met péniblement à confectionner les étagères comme sa femme l’avait souhaité. Il ne parvient pas à travailler aux commandes d’illustrations de son éditrice.

 Rien à quoi il puisse s’accrocher dans cette maison vide, où s’amoncellent les cartons éventrés, dispersés dans le garage.

C’est alors que survient  Blanche, rencontrée par hasard à la pharmacie du village,  femme étrange, sans âge, toute vêtue de blanc, bloquée dans le passé depuis la mort de son père. Au fil des rencontres, ils s’apprivoisent, adoucissant  un peu leur solitude par  une attention réciproque, ils partagent soupes en sachet et viandox dont se nourrit Blanche, les programmes de télé-achat que Blanche souhaite regarder chez Brice….

Cependant, Elie, l’ami du père défunt qui veille sur Blanche depuis sa mort, voit d’un mauvais œil cette amitié pourtant bien innocente.

 

L’atmosphère devient de plus en plus inquiétante, on sent que le drame n’est pas loin….

 

A vous de découvrir la suite.

 

Editions Zulma

EAN : 9782843045752

Prix : 17,50€

 

Coup de coeur de Francine

Notre rentrée littéraire du 21 septembre 2012



Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 22:44

Reste-avec-nous.jpg   Henri Guillemin donne ici la parole à un lettré, Z. Celui-ci retranscrit fidèlement le témoignage d'un ami d'enfance, savetier au parler populaire, sur la fin de Jésus, "un type, à ce qu'on disait, qui remettait d'aplomb les bancroches, qui décongelait les chassieux, qui arrêtait le sang aux femmes qui en perdaient trop..."et "qui se déplaçait avec une bande de péquenots : des pêcheurs, des vignerons barbus, quelques putains et toujours une nuée de marmaille,...,des suspects, des leveurs d'impôts-en rupture, à ce qu'ils disaient-des types quand même qu'avaient travaillé pour les Romains, publiquement". 

    Le contexte est d'abord rappelé : le petit peuple est écrasé d'impôts par les Romains avec qui collaborent les juifs riches et le clergé ; le prêche de Jésus suscite des espoirs de libération nationale et sociale. Sont racontés ensuite avec talent tous les évènements qui mènent à sa "fin" : les marchands chassés du Temple, l'arrestation, le procès intenté par Caïphe le grand prêtre, l'ascension du Golgotha, la crucifixion et la montée au ciel dans le village d'Emmaüs.

    Que l'on soit chrétien ou pas, que l'on croie ou non à ce personnage dont la réalité historique n'est pas prouvée, voilà un petit livre qui mérite d'être lu surtout en cette période de fête de Noël.

 

Edition : Utovie

ISBN : 2-86819-500-0

Prix : 6 euros

 

Coup de coeur de Pascal

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 22:42

  

Hôtel du lacQuand on est en vacances ou quand on rêve d'y être, on aime bien les histoires d'hôtels. A défaut d'en habiter un, le temps d'une lecture on se retrouve avec les habitudes d'un pensionnaire - repas à heures fixes, distractions, farniente.
 L'hôtel dont il est question se situe en Suisse romande, aux bords du Lac Léman. Il est un peu vieillot, la clientèle aussi et l'automne va bientôt arriver. L'héroïne Edith Hope, 39 ans, romancière à succès,vient sur les conseils d'amis se faire oublier et y réparer une "faute" quelle a commise à Londres.
Nous découvrons avec elle les différents clients de l'hôtel - une femme et sa mère aux liens fusionnels, une vieille aristocrate plus ou moins abandonnée par son fils, une anorexique flanquée de son chien et un charmant Mr Neville. Les portraits sont vifs, acérés...comme des couteaux suisses.

Les loisirs sont limités en cette fin de saison et nous suivons Edith dans son quotidien peu exaltant. Elle va d'abord faire connaissance des habitués de l'hôtel, repenser à la vie qu'elle a laissée à Londres, essayer de poursuivre son roman et se rapprocher de Mr Neville au cours de différentes promenades.
Tout doucement, sans à-coup, son destin va se jouer...jusqu'au revirement final...Quelle aurait été sa vie si un matin, elle ne s'était pas levée plus tôt et n'avait pas ouvert la porte de sa chambre ?

Il y a dans ce livre de beaux portraits de femmes, des pistes de réflexion sur les convenances, la liberté et la fidélité à soi-même suggérées avec une discrétion toute britannique.

 

 

Editions : Points

 

EAN : 978-20203212159

 

Prix : 6,00 euros

 

Coup de coeur de Cécile

Rentrée littéraire du 21 septembre 2012

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 14:03

             Histoire-du-cat.gif                                       

 L'histoire se passe en Suisse à la fin du XIXème ou au début du XXème siècle ; un étranger, un Français, vit dans un petit hameau ; il est différent physiquement, il a la "gueule cassée" ; il l'est aussi par les croyances, il ne va pas à l'église y compris le jour de Pâques ; il l'est par le mode de vie, l'on ne sait pas très bien de quoi il vit. Les rumeurs les plus folles circulent à son sujet : il serait un anarchiste poseur de bombe réfugié en Suisse à la suite d'un attentat. Très vite il est rejeté et pris par la petite communauté comme bouc-émissaire : on ne le connaît pas et il fait peur ; on lui reproche tout ce qui ne va pas : "Les deux Froidevaux, le père et le fils, ne pouvaient plus supporter le Français, parce que la bru leur avait raconté que le Français la guettait tout le temps, quand elle sortait seule ; parce qu'elle n'avait toujours pas d'enfants après quatre années de mariage ; parce qu'ils avaient eu cette saison, une malchance ininterrompue, la grêle ayant ravagé leurs pommiers,...,parce que leurs pommes de terre avaient pourri,...; ils n'avaient plus douté que le Français était à l'origine de tout ça." L'histoire finit par tourner au drame.

    Le récit, dédié à la jeunesse, qui démonte les mécanismes de la xénophobie, de l'intolérance, ne manque pas d'actualité à une époque d'essor des discours nationalistes et communautaristes en tous genres.

 

Editions : Utovie Jeunesse

ISBN :2-86819-516-4

Prix : 6 euros

 

Coup de coeur de Pascal

 

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 13:50

  Couv-Rappelle-toi-cat  

 

    Dans ce petit livre, remarquablement illustré, Henri Guillemin, avec son talent habituel de conteur, met en scène un grand-père qui raconte à son petit-fils le coup d'Etat de Louis-Napoléon Bonaparte le 2 décembre 1851 ; il le raconte tel qu'il l'a vécu, enfant, dans un petit village du Mâconnais attaché à la République démocratique et sociale issue de la Révolution de 1848 ; il lui en donne une analyse générale : "Le coup d'Etat de Louis Bonaparte, c'est un monsieur avec des amis, qui a décidé de faire une affaire. Il est bien placé ; il gagne gros ; il ne veut pas perdre sa place, et il veut gagner encore plus ; et les camarades en profiteront. C'est tout. Tu vois que ce n'est pas difficile." ; il fait ensuite état de la résistance, de la répression sanglante dont le petit village a été victime.
    Voilà un petit ouvrage bien utile qui rappelle des évènements expédiés bien rapidement dans les manuels scolaires actuels.

 

 

Edition : Utovie Jeunesse

ISBN : 2-86819531-8

Prix : 6 euros

 

Coup de coeur de Pascal

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 13:38

   HG-Une-histoire-autre-monde.gif                                                                        

On est en Bourgogne, à l'arrière du front, en 1917, alors que la guerre fait rage ; l'on entend le son des canons ; un enfant, Louis, délaissé par sa mère et dont le père est en train de combattre, entreprend une relation amicale avec Fritz, un prisonnier "allemand", en fait polonais...

    Illustrée parfaitement par des dessins de Dominique Duplantier, Henri Guillemin nous livre là une histoire de l'autre monde, un monde sans guerre, sans nationalisme où l'amitié entre les peuples serait la règle.
    Si le livre a été publié en 1942, à une époque bien différente de la nôtre, les enfants d'aujourd'hui mais aussi les adultes peuvent toujours le lire avec intérêt.

 

Edition : Utovie

Prix : 6 €

 

 

Coup de coeur de Pascal

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 22:50

le-voyage-a-paimpol-dorothee-letessier-9782020261982

 

    C'est en tombant sur la rubrique nécrologique de l'auteure, Dorothée Letessier , que j'ai découvert un livre éclatant de vie et de punch.
Maryvonne, lasse de son quotidien à l'usine et à la maison s'autorise un" bol d'air". Ce sera le voyage à Paimpol. Quelques heures durant, elle va s'offrir tout ce qu'elle n'a ni le temps ni l'occasion de faire chez elle : une consommation au café, un bain moussant "hollywoodien", une nuit d'hôtel, des rêves...Elle fait le court apprentissage de la liberté, de l'apesanteur sans pourtant oublier la dictature de la chaîne à l'usine, l'absence d'horizons nouveaux mais aussi les copines de travail.
C'est un livre dynamique, pétillant et drôle qui mérite de trouver de nouveaux lecteurs après ceux des années 80.

 

Edition : Seuil

Collection :Point

ISBN : 978 2020261982

Prix : 5 euros

 

Coup de coeur de Cécile

 

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 20:39

La-gout-des-pepins-de-pomme.jpg

 

Nous sommes dans le nord de l’Allemagne, dans les années 2000.

Au décès de sa grand-mère, Iris hérite de la maison familiale.

Elle n’envisage pas de la conserver. Sa mère et ses tantes, mystérieuses, la laissent libre de son choix.

Sa vie est dans le sud, à Fribourg, où elle est bibliothécaire !

Et pourtant…

Elle doit rester quelques jours pour solder la succession.

Par une météo caniculaire, Iris prend le temps de redécouvrir chacune des pièces de cette maison. Nous remontons alors le passé de ces femmes qui ont marqué son existence.

Un jour, sa grand-mère, sa mère, ses tantes ont été des jeunes filles…avec leurs secrets si lourds à porter et leurs bonheurs silencieux.

Iris retrouve aussi ces petits endroits où elle avait l’habitude de jouer avec sa cousine, Rosemarie et son amie, Mira.

Gagnée par la nostalgie de l’enfance, elle revisite son histoire familiale avec ses yeux d’adulte.

Malgré certaines descriptions trop détaillées et parfois un risque de confusion sur les personnages, j'ai beaucoup aimé ... le titre énigmatique et la couverture bucolique, le contact sensuel avec la nature, odeurs du jardin, promenades à vélo, baignades dans le lac, l’ambiance envoûtante de cette maison ancienne, l’évocation si sensible de l’oubli maladif que provoque Alzheimer, la justesse des sentiments, et enfin, cette vision si féminine et subtile de l’expérience de la vie et du temps qui passe ...

  

Editions Livre de Poche

EAN : 978 2253157052

Prix : 6,60€

 

Coup de coeur de Valérie depuis la Chine

 

 

 

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 10:00

L-eclipse.jpg     

    Le 11 août 1999, pour tout le monde, c'est la date d'un événement astronomique extraordinaire : vers midi , pour quelques instants, une éclipse a obscurci le ciel quelque part en France. Mais pour Serge Rezvani c'est d'une autre obscurité qu'il s'agit : ce jour là il apprend d'un neuropsychiatre que sa femme Danièle (Lula) est atteinte de la maladie d'Alzheimer - cette maladie que chacun croit connaître et n'appréhende bien souvent qu'à travers quelques clichés sans bien comprendre que c'est un processus qui mène vers l'agnosie totale.

    A partir de ce jour, à la Béate, leur maison dans le massif des Maures, où ils ont connu un bonheur parfait, un Amour fou aurait dit André Breton, il va entreprendre une lutte sans espoir, perdue d'avance contre cette maladie qui se développe inexorablement et réduit les êtres à l'état de "cadavres vivants" ; et cela pour sauver Lula mais aussi lui-même tant on comprend au fil des pages le rôle central, essentiel qu'elle a joué dans sa vie. Il fait tous les aménagements nécessaires pour maintenir sa femme à la maison et lui éviter d'être placée dans ce qu'il perçoit comme un "mouroir-poubelle", un"tombeau-poubelle", à savoir une unité de soin spécialisée dans l'Alzheimer.
    Et devenu incapable de se concentrer sur autre chose que la maladie de sa femme, il entreprend "d'interroger principalement la rencontre de [leurs] états réciproques et le tragique de leurs continuelles fluctuations". En découle un livre merveilleux de sensibilité dans lequel l'auteur décrit concrètement la dégradation de "l'âme neuronale" de sa femme-de son esprit. Il évoque aussi ses moments d'espoir quand celle-ci redevient l'espace de quelques instants comme "avant", ses moments de désespoir quand il prend la mesure de l'impasse dans laquelle il se trouve : il ne peut ni l'abandonner, ni continuer à l'aider sous peine d'y laisser sa peau. Il dit encore ses pulsions de suicide dans ces moments là - à deux reprises il charge même un fusil...

    Bref, il s'agit là d'un livre écrit sur le mode de la singularité mais qui concerne tout le monde tant l'Alzheimer semble s'imposer comme l'un des grands fléaux sanitaires de notre temps.

 

Editions : Actes Sud

EAN : 978-2-7609-2633-2

Prix : 7,50euros

 

Coup de coeur de Pascal

 

 

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 21:06

L-ecriture-ou-la-vie.jpg         

Il y a des livres dont on ressort plus grave, plus humble, plus silencieux..L'écriture ou la vie de Jorge Semprun est un de ceux-là. En raison de son thème  (le camp de Buchenwald et l'hypothétique retour à la vie) mais aussi  de son écriture hypnotique : on passe d'une époque à une autre, d'une date à une autre pour toujours se heurter à quelques thèmes - la neige, la cendre,le camp.L'écriture et la pensée de Jorge Semprun explorent toutes les directions, abordent toutes sortes de thèmes qui laissent le lecteur pantois : la vie et la mort, la littérature,la fiction et la réalité,l'humain et le Mal absolu...comme si ce faisceau de questions permettait de mieux cerner l'indicible...qui reste là, en creux, obsédant l'auteur et son lecteur.

On y revient sans cesse,on ne l'oublie jamais...

 

 

            Editions: Folio- Gallimard

 

            EAN : 978-2070400553

 

            Prix : 8,60 euros

 

 

Coup de coeur de Cécile

 

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article

Bienvenue!

logo-vertical--copie-1

Librairie associative

435 rue de Beauvais

60710 Chevrières

 

littérature, nouvelles,

théâtre, poésie etc.

03 44 41 10 89 ou 06 87 44 52 44

 

Recherche