Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 22:14

philomena_.jpgPhilomena,le dernier film de Stephen Frears (déjà auteur de "My beautiful laundrette", des "Liaisons dangereuses"...) est d'abord un réquisitoire contre l'Eglise catholique irlandaise : dans les années 1950, elle recueillait des jeunes filles non mariées et enceintes, les faisaient accoucher dans la douleur sans antalgiques pour qu'elles expient le péché de chair ; leurs enfants étaient ensuite "donnés", moyennant finances, à de riches catholiques américains.
    Si réquisitoire il y a, il n'est pas vindicatif : il plaide pour que mères et enfants soient à nouveau rassemblés, 50 ans après, pour que l'Eglise y coopère.
    Mais le film, basé sur le livre de Martin Sixsmith, "The lost child of Philomena", n'est pas que cela ; il relate une relation improbable entre deux personnages que tout oppose, le milieu socio-culturel, les opinions religieuses... : Philomena, une infirmière retraitée qui veut retrouver son fils et Martin Sixmith, journaliste et ancien "dircom" du 10 downing Street (adresse du 1er ministre anglais à Londres) qui, lui, est en quête d'un sujet pour combattre  sa dépression et relancer sa carrière.
    Le tout est mené sans pathos alors que le sujet pouvait s'y prêter, avec réalisme, sensibilité et suspense ; et servi par deux remarquables acteurs, Judi Bench et Steeve Coogan également co-scénariste du film avec Jeff Pope.

Le livre est aussi disponible :
Titre : The lost child of Philomena

Une mère, un fils, la quête de toute une vie pour se retrouver
Auteur : Martin Sixsmith
Edition : Presses de la cité (2 janvier 2014)
Prix : 22,50 euros
EAN: 9782258106871

Coup de coeur de Pascal

Partager cet article

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article

commentaires