Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 17:33

Pays-perdu.jpg     Enfant, il m'est arrivé d'aller en Auvergne. J'en ai gardé des sentiments mitigés parmi lesquels la peur - peur de me trouver d'un seul coup propulsée dans un monde étranger. Il suffisait de descendre un raidillon pour se retrouver dans un hameau : je restais pétrifiée devant les rues boueuses, les flaques d'eau, les maisons plus ou moins abandonnées et les habitants (deux au moins) ô combien mystérieux - une veille folle déambulant en beaux vêtements - vieux châle, fourrure en plein été -; un homme sans âge aux superbes yeux bleux,sans dents, sans emploi, "sauvage" pour ainsi dire, sachant attraper le poisson à mains nues.
J'ai retrouvé intacts tous mes sentiments en lisant Pays perdu de P. Jourde. Mais il va plus loin qu'une simple évocation de l'Auvergne. En ethnologue, il s'"attaque" au hameau et à la région de son père, regarde, observe et participe à la vie des habitants. Il note tout - leur habitat, leurs façons de vivre, les aspérités de leur visage, les défauts de leurs mains.Il ne les épargne pas - leurs excentricités, leur rapacité, leur saleté même ,tout nous est livré mais jamais il ne les juge. Il y a une dimension épique dans ce livre : quelques individus livrés presque pieds et poings nus à l'indifférence des éléments, montagne, neige, froid, ravins...loin de tout . Comment vivre ? Comment survivre ? Et pourtant ,ils y parviennent, menant tant bien que mal leur vie laborieuse à son terme.
On retrouve dans ce livre la même rudesse que chez M-H Lafon,autre Auvergnate - dans L'Annonce ou dans Liturgie.
Loin d'être un jet d'insultes, ce livre est un hommage, triste,à une poigné de de gens, "aux derniers Indiens" dirait M-H Lafon à propos des paysans.

On sait ce qu'il en a coûté à son auteur : tentative de lynchage par la population en 2005. Récemment, il a publié La première pierre chez Gallimard qui crée un diptyque avec Pays perdu : que répond l'auteur, huit ans après, aux cailloux, à la haine ?

 

Edition : Pocket (N° 12251)

 

EAN : 978-2266143783

 

Prix : 5,70 euros

 

Coup de coeur de Cécile

Partager cet article

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article

commentaires