Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 19:56

    la visite de la vieille dameCette pièce, écrite en 1956, permit à son auteur d'obtenir le prix des critiques de théâtre de New York en 1959.
    Elle est une variation moderne sur le personnage de la mythologie antique, Médée, cette magicienne qui aida Jason à s'emparer de la Toison d'or, se maria avec lui par amour avant d'être abandonnée et de se venger implacablement : elle offrit à la nouvelle épouse de Jason une tunique qui lui brûla la peau et égorgea ses propres enfants.
    Dans la pièce, nous sommes à Güllen. Claire Wäscher, la fille du maçon de la ville, est séduite par un jeune homme, Alfred Ill ; ils ont un enfant mais Alfred trouve deux témoins complaisants qui attestent devant un tribunal qu'il ne peut être le père ; il se  marie ensuite avec la fille d'un épicier. Quant à Claire, elle est condamnée, rejetée par la population ; elle se voit retirer son enfant et est obligée de s'exiler à Hambourg où elle se prostitue pour survivre. Elle y rencontre un homme très riche qui fait sa fortune, Monsieur Zahanassian.
    Elle décide alors de se venger ; elle retrouve les deux faux témoins, leur fait crever les yeux et les fait émasculer ; elle ruine Güllen en rachetant et fermant les entreprises de la ville ; elle revient et propose aux habitants 100 milliards en échange de ce qu'elle considère comme la justice absolue : la mort de son amant infidèle. Si, dans un premier temps, ils refusent, ils finissent par accepter et le mettent à mort eux-mêmes.
    Avec cette pièce, sur le mode de la satyre et de la caricature, Dürrenmatt pose de nombreuses questions : jusqu'où une communauté-ici une ville mais ce peut-être aussi bien la Suisse pendant la seconde guerre mondiale ou toute autre communauté humaine-peut-elle aller pour obtenir ou conserver sa prospérité économique ? Comment fonctionne la justice alors qu'elle condamne des innocents ? Quels rapports entretient-elle avec la vengeance ? Quelles relations existe-t-il entre les grands principes humanistes et les intérêts matériels quand les premiers servent bien souvent à camoufler les seconds ?
    Pour toutes ces questions et pour l'ensemble de son oeuvre, Dürrenmatt aurait voulu être emprisonné mais il n'atteint pas son objectif : "Mon grand-père a été envoyé en prison pendant dix jours à cause d'un poème qu'il avait écrit. Je n'ai pas encore été ainsi honoré. Peut-être est-ce ma faute, ou peut-être le monde a-t-il tellement périclité qu'il ne se sent plus offensé lorsqu'il est sévèrement critiqué".

Edition :LGF

EAN : 9782253047308
Prix : 4,60 euros.

 

Coup de coeur de Pascal

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article

commentaires