Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 15:26


     Avec ce livre, d'inspiration autobiographique, qui lui a valu le prix Goncourt en 1984, Marguerite Duras se livre, L-amant.jpgsur le mode de la déstructuration (du récit, du temps, de l'action, de la phrase) à une opération cathartique. Du "Barrage contre le Pacifique"(voir le coup de coeur sur notre blog) elle passe au second plan les aspects sociaux et politiques, la description précise et sans fard de la société coloniale indochinoise, pour n' en développer que les aspects plus personnels.
    Elle relate la rencontre et la relation, scandaleuses pour le monde colonial, d'une adolescente "blanche", de 15 ans, pauvre, et d' un jeune Chinois, riche, de 10 ans son aîné . Le père du jeune homme préfère voir son fils mort plutôt que marié à une blanche qu'il considère comme une prostituée ; il envisage pour lui un mariage traditionnel avec une riche Chinoise . La mère et les frères de la jeune fille partagent l'idéologie raciste ambiante et rejettent la relation tout en en acceptant les retombées financières.
    Elle dit la nature ambivalente des relations qui unissent les deux personnages, vénales, sexuelles mais aussi amoureuses au sens romantique fort du terme. La jeune fille renonce finalement à cette passion pour en concrétiser une autre plus puissante, qui lui impose un autre destin et le départ définitif pour la France : celle de l'écriture. Et cette passion n'est-elle pas, au fond, pour la fille, ce que la mise en culture de terres inondables fut pour la mère ? A cette différence près que là où la fille réussit la mère avait échoué et fini par se réfugier dans la folie.

 

 

Titre : L'amant

Auteur : Marguerite Duras 

 Editeur : Editions de minuit
 Prix : 12 euros
 ISBN : 978-2707306951

 

Coup de coeur de Pascal

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article

commentaires