Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 08:24
  Agostino d'alberto Moravia par Pascal Dans ce court roman initiatique, écrit en 1941 et censuré par le 
 régime fasciste, Moravia aborde un thème récurrent dans son oeuvre : la 
 confrontation d'un individu à la société dans laquelle il vit, à sa 
 classe sociale, à ses pulsions et au dur chemin qui mène à la liberté 
 d'être soi-même. 
  Agostino, un jeune bourgeois de treize ans, passe ses vacances en 
 bord de mer ; délaissé par sa mère, veuve, qui se laisse séduire par un 
 jeune homme, il se lie avec une bande de jeunes d'origine populaire ; en 
 dépit d'efforts désespérés pour s'y intégrer, il reste un étranger dont 
 on se moque, dont on profite...: "Il sentait douloureusement qu'il 
 n'était pas non plus pareil aux garçons de la bande. Trop de délicatesse 
 lui restait ; s'il avait été semblable à eux, pensait-il parfois, il 
 n'aurait pas autant souffert de leurs grossièretés, de leur rudesse, de 
 leur bêtise. Et il avait ainsi perdu sa condition primitive sans pour 
 cela avoir pu en acquérir une autre". 
  Il se trouve également confronté au "problème" de la sexualité ; 
 considérant sa mère non plus comme telle mais comme une femme, il doit 
 subir et rejette les sollicitations homosexuelles d'un membre plus agé 
 de la bande ; et pour finir, il se rend dans une maison close pour 
 prouver à ses nouveaux camarades qu'il est bien dans la norme 
 hétérosexuelle. Quelle orientation choisira Agostino ? Le roman ne le 
 dit pas. 
   
 Titre : Agostino 
 Auteur : Alberto Moravia 
 Editeur : Flammarion 
 ISBN : 9782080703965 
 Prix : 5,11 euros 
 Coup de coeur de Pascal 

Partager cet article

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article

commentaires