Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 14:22

Dans le livre L’enfant n’est pas mort publié aux éditions Bruno Doucey dans la collection Sur le fil, Nimrod évoque la poétesse sud-africaine Edith Jonker.

Ingrid Jonker est la fille d’un dirigeant de l’Apartheid, Abraham Jonker.

C’est une écorchée vive, une révoltée, une femme en souffrance.

Un jour de 1960, dans un ghetto noir de Joannesbourg, un enfant noir est tué dans les bras de sa mère. Ingrid est dévastée par cette insoutenable violence. Elle écrit un poème bouleversant, L’enfant n’est pas mort.

34 ans plus tard, Nelson Mandela, en 1994, lira ce poème devant les députés médusés.

La vie d’Ingrid est tumultueuse et tragique. C’est impossible pour elle de vivre dans la sérénité alors que son père est un dignitaire au service d’un régime affreux, et qu’il l’a reniée. Même sa petite Simone, née d’un mariage éphémère, ne saura pas lui donner la force de continuer.

 

Les livres publiés dans la collection Sur le fil ne sont pas des biographies, mais des évocations de moments vécus par des poètes, des romans où le destin d’un poète croise la grande histoire.

Caché dans la maison des fous : Paul Eluard

Le carnet retrouvé de Monsieur Max : Max Jacob

Les obus jouaient à pigeon vole : Apollinaire

 

Nimrod est un poète d’origine tchadienne qui a adopté la Picardie comme lieu de vie.

Il aime le climat picard, les paysages.

Il est aussi romancier et essayiste. Il a publié chez Bruno Doucey, Actes sud, Gallimard …

Coup de coeur de Michèle ( été Chevrières 2017)

Partager cet article

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article

commentaires