Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 13:41

 

L’affaire Dreyfus du monde ouvrier

 

 

 

Suite à une machination ourdit par des ouvriers et  deux cadres de la Compagnie Générale  Transatlantique, Jules Durand est condamné à mort, le 25 Novembre 1910, par la Cour d’Assise de la Seine Inférieure. Jules Durand est un jeune syndicaliste, secrétaire du syndicat des dockers charbonniers du port du Havre, qui lance un appel à la grève le 18 Août 1910. Une immense machine à broyer se met en route : patrons, magistrats, éditorialistes, pour écraser la révolte ouvrière.

Me René Coty défend Jules Durand, reconnu par une dizaine de faux témoignages des dockers  charbonniers. Nombreuses campagnes de presse auxquelles participent J. Jaurès, A. France etc.  mobilisation syndicale, pétition de 200 parlementaires en faveur de la grâce, la Ligue des Droits de l’homme assistée du Comité de soutien à   J. Durand milite pour une révision du procès. La peine est finalement commuée en sept années de réclusion criminelle. Le 18 Juin 1918,  J. Durand sera définitivement innocenté. Entre-temps il a sombré dans la folie et meurt à l’asile en 1926...

Les 13 et 14 Novembre 2013 l’Université du Havre et l’association des Amis de Jules Durand organisent les Premières journées d’études Jules Durand. La mise en perspective par un choix pluridisciplinaire qui va du droit à la psychiatrie, de l’histoire à la littérature, a permis d’esquisser un état des connaissances et des questions sur Jules Durand et la grève des charbonniers…

 

 

 

 

 

 

 

Ce livre « Jules DURAND Un crime social et judiciaire » en est le compte rendu.

 

 

 

Coup de coeur de Joël ( saison été Chevrières 2017)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Graines de mots
commenter cet article

commentaires