Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 16:12

L'auteur, né en Tasmanie en 1961, est écrivain et journaliste

Contrairement à l'idée que l'on peut avoir en lisant le titre et en regardant la couverture, ce livre n'est pas "glamour" même s'il y a une histoire d'amour.

Ce livre raconte l'histoire, par fragments, de Dorrigo Evans, né en Tasmanie. Il est tour à tour étudiant en médecine ou agé de 77 ans avec une femme et des maîtresses.

Entre les deux époques, il s'est fiancé mais il est tombé follement amoureux d'Amy, la jeune épouse de son oncle et il y a la guerre.

En 1941, jeune officier médecin, il est fait prisonnier en Orient et interné dans un camp de travail japonais où les captifs sont affectés à la construction d'une ligne de chemin de fer entre le Siam et la Birmanie.

Ce livre évoque la camaderie, l'humour, le souvenir du pays, tout ce qui peut faire tenir.

Après la guerre, Dorrigo est considéré comme un héros. Il a une vie de famille sans oublier Amy, amour absolu.

Il est toujours dans le souvenir de ce qu'il a vécu et des hommes qu'il a soignés et sauvés.

Alors qu'il est agé, on lui demande d'écrire une préface pour un livre commémoratif. Il y évoque ses compagnons morts pour rien mais aussi les bourreaux pénétrés de l'idée de devoir envers l'Empereur.

C'est un livre sur l'absurdité de la condition humaine, sur l'amour, la mort et aussi sur la mémoire qui est précaire et l'oubli inacceptable.

L'auteur s'est inspiré de l'expérience de son père dans un camp de prisonniers japonais "Voie ferrée de la mort".

L'écriture est intense, les chapitres sont courts, ce qui donne du rythme à l'histoire.

Le titre est emprunté à un écrivain japonais du XVIIème siècle.

 


Coup de coeur de Marie-Claude

Actes sud Littérature

978 2330057879

23 euros

Partager cet article

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article

commentaires