Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 15:51

Le livre part d’un fait divers tragique : l’assassinat de deux enfants par la nourrice à laquelle ils étaient confiés. Dès le début du livre le dénouement est livré, ce n’est donc pas un triller mais plutôt une fable sur le rapport que toute une génération de jeunes parents entretient avec ses enfants. Pour mener une carrière professionnelle chronophage sans abandonner leurs enfants, ils délèguent à des nourrices le soin de s’occuper d’eux.

Passée la scène inaugurale du drame, le livre reconstitue le lent processus de transfert de l’affection des enfants vers la personne qui est présente près d’eux au quotidien, ainsi que le sentiment de dépossession du lien maternelle et les tentatives de rétablissement de celui-ci.

Le style est précis, sans affect ni sentimentalisme. L’analyse est implacable.

Un livre qui fait réfléchir longtemps après l’avoir refermé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article

commentaires