Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2015 6 03 /10 /octobre /2015 08:35
La saison des mangues de Cécile Huguenin

En retraçant, nécessairement à grands traits, dans un court livre de 175 pages l'itinéraire de 3 générations de femmes (donc 3 époques) vivant sur 3 continents, Cécile Huguenin a écrit une sorte de fable sur le métissage, la diversité culturelle, la tolérance des uns et l' intolérance de beaucoup d'autres.

Le récit débute avec Anita qui vit à Paris, prépare au petit déjeuner ses œufs au bacon saupoudrés de curcuma, alliance de ses cultures anglaise, par son père, et indienne, par sa mère. Anita repense à cette mère indienne, Radhika, mariée presque de force à un major anglais juste avant l'indépendance de l'Inde. Le major a ramené sa jeune épouse en Angleterre, lui a fait la vie dure surtout après la naissance de leur fille quand il attendait un fils, et Radhika ne s'est jamais bien intégrée en Europe. Des années plus tard, après la mort du major, elle repart en Inde accompagnée d'Anita. Les années passées en Angleterre font que Radhika a de nouveau des difficultés d'intégration, mais cette fois dans son propre pays où elle est à nouveau considérée comme l'étrangère. Dans l'avion qui la ramenait en Inde, Anita, jeune femme à l'époque, a fait la rencontre de François, jeune français amoureux de l'Inde, et qui deviendra son mari. Vivre à Paris sera un nouveau déracinement pour Anita qui devra encore s'approprier une autre culture.

Le plus fort du roman vient avec la partie sur Mira, la fille d'Anita et François, partie en mission humanitaire en Afrique et dont Anita n'a plus de nouvelles depuis plusieurs semaines ou mois jusqu'à ce qu'un message funeste lui parvienne. Peu à peu et par bribes, le lecteur pourra reconstituer le destin de Mira, notamment grâce au récit que livrera Laurent, compagnon de Mira, lui aussi jeune humanitaire rencontré en Afrique ; il dira la tragédie qu'il a vécu avec Mira, celle-ci ayant voulu soustraire aux superstitions africaines et au sorcier, un enfant différent et recueillir cet enfant…

Voilà ce qu'indique la quatrième de couverture : "La saison des mangues" est un voyage aux saveurs universelles, un hymne au partage, une ode à la mixité culturelle. Sensible et juste, Cécile Huguenin nous entraine dans un univers magique où la vie n'est pas exempte de douleurs mais sonne avant tout comme un espoir, une promesse.

Cécile Huguenin est psychologue - La saison des mangues est son premier roman écrit à 74 ans.

Auteur : Cécile Huguenin

Editeur : Héloïse d'Ormesson - 174 p.

Prix : 17€

Sélection de Chantal

Rentrée littéraire 2015

Partager cet article

Repost 0
Published by Graines de mots - dans Coups de cœur
commenter cet article

commentaires